Des nouvelles de Paysage Solidaire dans Mercier-Est

Des nouvelles de Paysage Solidaire dans Mercier-Est

Bienvenue au Jardin Solidaire !

Le Jardin Solidaire est un jardin collectif pour les résidents du quartier de Mercier-Est. Depuis maintenant 8 ans, le jardin est situé dans le stationnement de la paroisse Saint-François d’assise au 700, rue Georges-Bizet. Ce potager coloré et sympathique accueille près d’une dizaine de jardiniers-bénévoles par semaine qui se partagent les tâches liées à l’entretien du jardin et aux récoltes ! Depuis son ouverture à la mi-mai, le jardin a accueilli 9 ateliers horticoles spécialisés, 5 corvées de nettoyage et désherbage, 2 visites de CPE, 5 ateliers avec la Maison des familles de Mercier-Est et de nombreuses visites ponctuelles ! Des ateliers de confection d’affichettes pour identifier les légumes ont aussi eu lieux avec les enfants de la Maison des famille et les enfants des bénévoles du jardin. Une soirée « Ciné-Jardin » a aussi eu lieu en juillet. Une quinzaine de citoyens et d’enfants ont pu écouter un film en plein air, tout en grignotant du maïs soufflé aux fines herbes du jardin!

Le Jardin s’est embelli à chaque semaine grâce à la transformation de matériaux récupérés en mobilier de jardin ! La confection de bancs, d’une table et de supports à vélo en bois de palettes permet maintenant aux citoyens d’occuper l’espace en toute sécurité et de profiter de la quiétude et de la fraîcheur d’un jardin en milieu urbain. Le projet d’agriculture urbaine Paysage Solidaire consiste d’ailleurs à transformer des espaces urbains minéralisés, contaminés ou sous-utilisés en jardins collectifs et à redistribuer la production à une clientèle ciblée.

Qu’est-ce qui se passe l’aut’bord du champ?

Le jardin « L’aut’bord du champ » a été créé en partenariat avec le Centre jeunesse Mont Saint-Antoine, situé sur la rue Sherbrooke Est. Des jeunes avec des profils et expériences variés viennent « mettre les mains à la terre » trois fois par semaine, pour entretenir un potager d’environ une dizaine de mètres carrés. Des ateliers horticoles sont aussi donnés à toutes les semaines par l’équipe de Paysage Solidaire, pour parfaire les connaissances des jardiniers en herbe. Cette expérience de travail représente pour eux un premier emploi, une activité physique et valorisante, l’acquisition de nouvelles connaissances et la découverte de nouveaux aliments. Les produits récoltés par les jeunes et leurs intervenants se dirigent directement vers la cuisine du centre jeunesse, où le fruit de leur travail est apprêté et consommé le jour-même! Ce jardin est un parfait exemple de circuit court de consommation, de mise en pratique de l’agriculture écologique en milieu urbain, et de réinsertion socioprofessionnelle!

Leave a Reply