Quelles nouveautés pour 2019?

Y’a QuelQu’un l’aut’bord du mur (YQQ) mène depuis 2009 le projet d’agriculture urbaine Paysage Solidaire. L’objectif de Paysage Solidaire est de développer des actions communautaires, sociales et éducatives en agriculture urbaine tout en soutenant la sécurité et la souveraineté alimentaires.

En 10 ans, Paysage Solidaire a bien grandi. Ce projet compte aujourd’hui deux jardins de production dans l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, anime des ateliers éducatifs auprès de cinq CHSLD, de plusieurs organismes communautaires de quartier et s’est associé avec le GEMO (Groupe d’entraide de Mercier-Ouest) qui oeuvre en sécurité alimentaire et à qui 50 % de la production annuelle est offerte. Actuellement, Paysage Solidaire est en relation avec deux autres organismes communautaires de l’arrondissement pour la distribution des légumes. Si, par le passé, Paysage Solidaire a eu comme projet de s’autofinancer grâce à la vente de légumes et de micro-pousses, il est maintenant davantage axé sur la sensibilisation et l’éducation, et est financé, entre autres, par la Direction régionale de santé publique (DRSP).

Deux jardins de production

Tout près de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, il y a un jardin sur un terrain prêté par la SAQ (Société des alcools du Québec). Paysage Solidaire cultive dans ce terrain très ensoleillé des légumes et des fines herbes. Un deuxième jardin de production, plus ombragé, est situé dans l’enceinte du CHSLD Rousselot. L’objectif dans ces jardins est de faire pousser des légumes biologiques dans un contexte éducatif et expérimental, afin qu’ils soient redistribués gratuitement à la communauté.

Une grande partie de la distribution des légumes est assurée par le GEMO, un organisme de l’arrondissement de MHM spécialisé en sécurité alimentaire. Ainsi, il assure la distribution des légumes et fruits de Paysage Solidaire à d’autres organismes communautaires du quartier, tels que Projet Harmonie, la maison des jeunes MAGI ou l’Escale Famille le Triolet, ou encore au grand public (par exemple au kiosque du marché Cadillac).

Le Projet Harmonie a pour vocation de « créer un milieu de vie accueillant et intégré à la communauté pour les résidents du HLM La Pépinière afin de les accompagner dans le développement de leur plein potentiel ».[1] La maison des jeunes MAGI de Mercier-Ouest offre des activités de loisirs «par» et «pour» les jeunes de 12 à 17 ans, pour prévenir du décrochage scolaire et social. Enfin, lEscale Famille le Triolet offre un centre d’hébergement pour mères monoparentales.

Ces trois organismes ont un point commun : Paysage Solidaire. En effet, ils utilisent les récoltes de l’organisme lors des ateliers de cuisine collective qu’ils animent régulièrement pour leur clientèle respective.

Des ateliers éducatifs

Paysage Solidaire propose et anime des ateliers éducatifs autour de la thématique de l’agriculture urbaine. Ces ateliers consistent à comprendre le fonctionnement naturel d’un jardin potager et à l’entretenir. C’est aussi une pause verte au milieu de parcours de vie pas toujours roses, un moyen de resserrer un tissu social et une source inépuisable de connaissances à portée de la main.

L’Escale Famille le Triolet a aménagé un petit jardin dans sa cour au bénéfice des familles et Paysage Solidaire y donne des ateliers régulièrement.

Cette année encore, Paysage Solidaire accompagne des jeunes du Centre-jeunesse de l’île de Montréal (site Mont Saint-Antoine) dans l’entretien d’un potager urbain.

Les nouveautés de 2019

En 2019, de nouveaux projets Paysage Solidaire sont nés!

Dans un premier temps, les employés de la SAQ, qui voient en direct de leurs bureaux grandir le jardin potager, nous ont demandé d’aménager des bacs sur leur terrasse, dans lesquels nous avons planté des légumes, des fines herbes et des fleurs comestibles. L’entretien est réalisé par la SAQ elle-même, et les récoltes sont utilisées dans la cafétéria des employés, pour le bar à salade qui est ainsi agrémenté d’aromates fraîchement poussés.

Dans un autre registre, Paysage Solidaire a été mandaté par le CIUSSS de l’Est-de-l’île-de-Montréal pour intervenir dans cinq CHSLD de l’Est de Montréal en donnant des ateliers d’horticulture aux résidents-es.[2] Les participants-es s’occupent des jardinets, les entretiennent, etc. Ces animations concernent généralement des personnes âgées ou en perte d’autonomie, pour qui le contact avec la terre permet de rompre l’isolement et de {re}devenir les créateurs de quelque chose.

Enfin, Paysage Solidaire anime des ateliers en partenariat avec l’organisme « Bâtir son quartier », entreprise d’économie sociale fondée en 1996 qui coordonne la réalisation de projets d’habitation et d’immobilier communautaires afin de créer des milieux de vie solidaires pour les ménages à faible et moyen revenu. Avec l’école Louis-Dupire (pendant l’année scolaire) et le camp de jour Saint-Donat (pendant les vacances), Paysage Solidaire anime des ateliers de jardinage pour plusieurs groupes d’enfants du quartier, âgés de 3 à 13 ans. Ils réalisent des semis, de la transplantation de semis, de l’entretien, les différentes récoltes, l’identification des plants, etc.

Paysage Solidaire et l’insertion professionnelle

Paysage Solidaire travaille également en partenariat avec la Récolterie, une initiative du Carrefour Jeunesse-Emploi d’Hochelaga-Maisonneuve qui se met au service des organismes qui travaillent à améliorer la sécurité alimentaire. La Récolterie propose à des jeunes volontaires, âgés de 18 à 29 ans, de mobiliser leurs talents et leur dynamisme pour développer et accomplir différents mandats professionnels et acquérir ainsi une expérience concrète sur le terrain. C’est ainsi que, deux fois par semaine, des jeunes viennent nous aider dans les jardins de production.

Nous avons aussi un jeune stagiaire en insertion professionnelle, venu compléter la « dream team » cet été et se former au métier de maraîcher. Il y a donc 5 membres dans l’équipe de Paysage Solidaire : 2 animatrices, 2 jardiniers (dont le coordonnateur) et un stagiaire.

Qu’est-ce qui s’en vient en 2020?

Pour 2020, l’objectif est de continuer sur notre belle lancée et de réhabiliter le tout premier jardin collectif créé par YQQ en 2009 : le Jardin Solidaire. Situé dans Mercier-Est, dans le stationnement derrière l’église Saint-François-d’Assise, ce jardin est en mal de jardiniers, mais n’a pas dit son dernier mot! Nous aimerions beaucoup qu’il renaisse de ses cendres et accueille à nouveau des ateliers, des animations et des activités dans ses allées gourmandes. Le rôle éducatif de ce jardin collectif est majeur et nous travaillons fort à sa remise sur pied!

[1] http://www.projetharmonie.ca/

[2] https://info-yqq.com/2019/07/17/paysage-solidaire-ateliers/